Crowdlending, Equity, Don ? Les différents types de crowdfunding

CashLab > Innovation  > Crowdlending, Equity, Don ? Les différents types de crowdfunding
Crowd Funding

Crowdlending, Equity, Don ? Les différents types de crowdfunding

Le crowdfunding, ou financement participatif, est une nouvelle manière de financer son projet d’entreprise sans passer par les acteurs traditionnels du financement. Le principe est de faire appel au plus grand nombre de personnes pour récolter des fonds. Le porteur de projet poste son projet sur des plateformes de financement participatif, et lance sa campagne.

 

Historique du crowdfunding

 

 Pour comprendre son succès actuel, retournons un peu en arrière…

Le financement participatif ou financement autrefois appelé communautaire, est né au 18e siècle. Groupes, collectifs, associations faisaient appel à la foule pour financer des projets qui n’avaient pas le soutien des banques ou des institutions. Être autonome et libre dans la gestion du projet, sauver une entreprise, un savoir-faire, étaient des raisons qui légitimaient le recours au financement participatif.

Aujourd’hui, et depuis quelques années, ce type de financement est revenu à la mode. En France, il est réglementé et donc légitimé en octobre 2014 pour encadrer la pratique, après une annonce du président de la république en 2013.

Les startups et porteurs de projet n’ont pas attendu cette réglementation pour s’emparer du crowdfunding.

Crowdfunding 1Véritable alternative aux méthodes de financement traditionnelles (banques, prêts d’honneur, etc.), le financement participatif rencontre un succès sans pareil. Financer une entreprise dont le business model n’est pas encore défini, c’est un risque que les organismes financiers ne peuvent pas toujours prendre, malgré un potentiel de croissance. Mêmes les entreprises aux business model établis et qui génèrent déjà un chiffre d’affaires peuvent se retrouver en peine lorsqu’elles s’adressent aux établissements financiers.

 

Comment financer son projet en dehors des investisseurs traditionnels ?

Lorsque l’on restreint un usage, un mode de vie, une route, on voit rapidement des chemins parallèles se construire, des modes de vies alternatifs se montrer… Le crowdfunding en est un merveilleux exemple. Les banques prêtent plus difficilement ? Allons trouver l’argent ailleurs, là où le risque est en réalité une chance, et là où la volonté de créer un projet est réelle !

Crowdfunding 2Le financement participatif est une véritable opportunité pour les entreprises ou porteurs de projet, d’aller directement vers la foule, et de tester son marché et son service/produit.

Il est aussi une chance pour une entreprise en difficulté passagère de sauver son commerce et de retrouver espoir en récoltant des fonds.

Si l’on s’accorde tous pour dire que cette méthode va révolutionner le monde du financement des entreprises et associations, il est important de comprendre son fonctionnement.  Comme tout type de financement, le crowdfunding comporte des avantages, des risques, et des particularités qu’il est important de connaître, pour bien le maîtriser.

 

Les différents types de crowdfunding

 

L’appellation Crowdfunding rassemble en son sein 3 méthodes bien particulières et différentes de financement.

1. Le financement par le don

Le financement par le don consiste, pour une personne, à donner de l’argent à un projet sans demander de contrepartie. L’internaute peut donner un euro comme il peut en donner plus. Selon la somme qu’il donne, il peut recevoir un contre-don, c’est à dire un cadeau.

2. Le financement par le prêt

Crowdfunding 3Le prêt rémunéré ou “crowdlending” en Anglais permet à une entreprise d’emprunter de l’argent auprès de particuliers. Pour le prêteur, il s’agit de prêter une somme d’argent contre bénéfices afin de gagner plus d’argent que celui investi. C’est le cas de Bolden ou de la plateforme Britannique Funding Circle, ouverte en 2010, et qui a permis à plus de 5000 entreprises d’emprunter directement 460 millions de livre sterling auprès de 35 000 prêteurs

 

3. Le financement avec prise de participation ou Equity

Le financement avec prise de participation, en Anglais “Equity based” permet à l’internaute qui investit de l’argent de devenir actionnaire de l’entreprise. Il acquiert une participation dans le projet qu’il finance, et a donc le droit à des contreparties financières, si le projet réussit. Toutefois, il n’y a pas de garanties concernant le versement des contreparties financières. Tout dépend du succès du projet.

 

En Bref: Quel Crowdfunding pour les besoins de votre entreprise ?

Chaque projet a des besoins spécifiques, qu’il est nécessaire d’identifier pour choisir la bonne plateforme, le bon type de crowdfunding et les bons objectifs.

 

Entreprise déjà créée

Association

Startup en gestation

Type de crowdfunding

Prêt rémunéré

Don

Financement avec prise de participation

Plateformes adéquates

Bolden, Unilend

Ulule, KissKissBankBank, MyMajorCompany

Wiseed, Anaxago, SmartAngels, Sowefund

Objectifs

Collecter de l’argent pour le développement d’une activité, la réalisation de travaux, l’achat de matériel.

Collecter de l’argent dans le but de financer une initiative, un projet de but commun.

Lever des fonds dans le but de financer la production d’un produit ou service nouveau, de recruter des collaborateurs, ou de s’implanter à l’étranger.

Cibles de la campagne

Particuliers qui désirent prêter de l’argent dans le but de faire des bénéfices avec les intérêts versés.

Particuliers qui désirent donner de l’argent pour une cause qui leur est chère.

Investisseurs, groupes d’intérêt, futurs clients, etc. prêt à assumer un risque financier.

 

La comète crowdfunding est désormais lancée. Elle va continuer à grossir et prendre de la vitesse dans les prochaines années pour venir challenger les modèles de financement et d’investissements traditionnels. La collaboration de tous les acteurs sera donc importante…et devrait ouvrir de nouvelles perspectives business à saisir. A suivre..

Tristan Grué est Fondateur & Directeur Général de Bolden. Il a été gérant de fonds d’investissement à Londres pendant 9 ans. Il a occupé divers postes : co-gérant de Fonds chez RBS Asset Management, puis Directeur Associé, Gérant d’Investissement chez Barclays. Il a 180 projets financés à son actif à titre personnel.

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies. More Info | Close