« La gestion du BFR est un « must have », il faut le maîtriser pour bien gérer sa croissance »

CashLab > Innovation  > « La gestion du BFR est un « must have », il faut le maîtriser pour bien gérer sa croissance »
LTE2

« La gestion du BFR est un « must have », il faut le maîtriser pour bien gérer sa croissance »

Business plan, création de son site, premiers succès et gestion de trésorerie… Elsa Madjar, Fondatrice et Présidente du e-shop Les Trouvailles d’Elsa.fr partage avec nous son expérience d’entrepreneuse.

 

Elsa, expliquez-nous votre métier et ce qui est à l’origine du site www.lestrouvaillesdelsa.fr

 

L’idée du site est de dénicher les créateurs ou les articles qui reprennent nos envies mode du moment. C’est une boutique en ligne d’accessoires de mode qui propose une sélection pointue, avec des créateurs en exclusivité. Les Trouvailles d’Elsa.fr était au départ (il y a 7 ans) un guide shopping, reprenant les must have de la saison et montrant quelques idées de looks. C’est à force d’être sollicitée par mes amies pour des virées shopping -elles trouvaient que j’avais l’œil pour dénicher les pièces introuvables- que j’ai eu l’idée d’en faire profiter un plus grand nombre et donc de mettre toutes ces trouvailles en ligne. Un an après, Les Trouvailles d’Elsa.fr est devenu une boutique en ligne. Je me suis quand même restreinte aux accessoires. L’idée est donc restée la même : trouver les accessoires phares de la saison.

Comment expliqueriez-vous à un jeune entrepreneur / créateur de site marchand ce qu’il faut faire pour se lancer dans une telle aventure ? 

 

Il faut du courage, croire en soi (sans écouter les mauvaises langues) et se dire qu’il va falloir s’investir pleinement dedans. Ensuite, il faut essayer d’identifier les enjeux à 6 mois, 1 an et 3 ans. Pour ce faire, il est important de pouvoir s’appuyer sur un Business Plan, challengé par sa famille, ses amis et proches, idéalement par plusieurs profils : entrepreneurs, commercial, financier…quoiqu’il arrive, ce BP ne se réalisera probablement jamais mais il donnera la tendance et permettra surtout de bâtir le plan de financement, et ainsi pouvoir mettre en place le financement adapté…
Pour anticiper les besoins de trésorerie, il est idéal de mensualiser son Business Plan sur la 1ère année, en particulier pour une activité à forte saisonnalité comme la mienne. Ainsi décembre, janvier, juin, juillet sont les mois les plus importants en terme de CA et de rentrée de cash. Mais la réussite de ces mois-là ne veut pas dire que l’on vit tranquillement le reste de l’année : il faut tout de suite anticiper l’impact de la TVA qui en découle, les premiers acomptes à verser aux fournisseurs lors des salons de janvier…etc…A noter en effet que je suis un des seuls sites à acheter la marchandise aux fournisseurs et non un market place / site de dépôt qui ne paie les fournisseurs que s’il y a une vente réalisée. La différence en trésorerie est significative… !

Quelles ont été les étapes clés depuis votre lancement il y a 7 ans ?

 

Une 1ère version du site développée à maigre coût et quelques marques seulement (Aime, ma marque historique). Cela a permis de tester l’idée, le concept et valider certaines hypothèses du BP. Cela m’a permis de me lancer doucement alors que je venais d’avoir mon 1er enfant et que je voulais m’en occuper. Quand le concept a montré des résultats concluants, une nouvelle version du site a été développée, plus professionnelle et beaucoup mieux référencée. L’effet a été immédiat et la croissance a été significative sur les mois de novembre, décembre, janvier (presque x2).
Conjointement, j’ai sélectionné de nombreuses autres marques permettant ainsi d’accroître le choix tandis que les médias commençaient à relayer mes sélections. A noter que les trouvailles d’Elsa était le 1er site à voir le jour sur ce créneau.

Partie difficile de cette croissance : il a fallu la gérer et surtout…la financer. J’ai beaucoup mieux appréhendé un acronyme financier bizarre : le BFR…Je me suis alors entouré d’amis compétents et professionnels de la finance qui m’ont aidée sur le sujet. J’ai aussi fait construire un tableau de bord de suivi de la trésorerie et fait paramétrer des extractions spéciales sur ma plateforme.

Quelles recettes avez-vous appliquées pour bien gérer votre trésorerie ? 

 

Dans mon cas, la gestion du BFR est aussi un « must have »…il faut pouvoir la maîtriser et le piloter pour nous permettre de bien gérer la croissance. Les clients payant cash, il est important de bien acheter et de maîtriser nos dépenses. Se doter d’une prévision de trésorerie, en plus d’un budget d’exploitation mensualisé nous a beaucoup aidé. Il n’en reste pas moins qu’il faut savoir jongler avec les besoins de trésorerie croissants, les cautions demandés par les bailleurs si vous voulez des bureaux, le peu d’appétence des banques pour vous prêter de l’argent en tant que jeune entrepreneur…bref, il faut savoir bien piloter pour ne pas se retrouver en tension de trésorerie. La gestion des stocks et des achats devient donc cruciale dans ce contexte…et c’est surement vrai pour toute les entreprises du secteur, quelques soient leurs tailles…

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies. More Info | Close