« La mise en place d’un reporting efficace comme d’une bonne prévision de trésorerie nécessite d’avoir accès à tout moment aux informations clefs à jour »

CashLab > Portrait de DAF / Trésorier  > « La mise en place d’un reporting efficace comme d’une bonne prévision de trésorerie nécessite d’avoir accès à tout moment aux informations clefs à jour »
Olivier Marty

« La mise en place d’un reporting efficace comme d’une bonne prévision de trésorerie nécessite d’avoir accès à tout moment aux informations clefs à jour »

Olivier Marty a été directeur de la trésorerie du Printemps, du Groupe Urbania. Depuis 2013, il est responsable Back Office & Trésorerie de l’équipementier automobile Plastic Omnium (PO). Il raconte à CashLab sa manière de gérer le cash dans des groupes aux problématiques différentes et nous explique comment ses différentes expériences l’ont aidé à s’adapter à son nouveau contexte  professionnel, très orienté vers les systèmes d’information.

 

Vous occupez aujourd’hui un poste très axé « systèmes d’information », une dimension nouvelle pour vous.  Vos expériences passées dans des entreprises plus « middle market » ou ETI vous-ont-elles aidé à vous adapter en arrivant dans ce nouvel environnement ou avez-vous dû fournir des efforts particuliers pour atteindre une zone de confort ?

 

Etre passé par de petites structures m’a permis d’acquérir des connaissances dans des domaines très variés et a fait de moi un vrai « touche à tout ». Cela m’a appris à m’adapter en toute situation et m’a donné une vision d’ensemble qui m’aide beaucoup aujourd’hui dans des environnements régis par la ségrégation des tâches. J’ai un recul supplémentaire sur les informations que me transmettent mes collaborateurs et la trésorerie. C’est d’ailleurs là tout l’intérêt de la répartition des tâches puisqu’elle permet un niveau de contrôle bien supérieur.

 

 

Quel rôle joue la direction financière dans un groupe ayant une situation de cash excédentaire et comment percevez-vous la culture cash dans un tel groupe, tant au niveau des divisions que de la direction de la trésorerie et de la direction financière ?

 

Il existe une vraie culture cash au sein des différentes divisions du Groupe. La Direction de la Trésorerie fournie chaque semaine un reporting pour lequel il y a une forte appétence. Chaque lundi, ce rapport présente la situation en valeur au vendredi qui précède, toutes filiales et toutes divisions confondues, y compris les 20-25% non cash-poolées. Ce reporting de dette rend compte de plusieurs natures d’endettement du Groupe (comptes courants, cash disponible, prêts et cessions de créances). C’est un véritable outil de pilotage pour la direction générale pour orienter les opérationnels.

 

 

Fort de votre expérience, quelles sont selon vous les pratiques indispensables à une bonne gestion de trésorerie en entreprise?

 

Il est important de centraliser au maximum, que ce soit l’information ou les systèmes de paiement. La mise en place d’un reporting efficace comme d’une bonne prévision de trésorerie nécessite d’avoir accès à tout moment aux informations clefs à jour. La mise en place d’un cash-pooling permet de se passer dans certains cas d’une prévision de trésorerie L’essentiel est de pouvoir avoir la main sur l’ensemble des opérations et de mettre en place un système permettant la remontée rapide des informations vers la direction de la trésorerie. C’est aussi là que l’on voit l’importance d’une bonne culture cash dans l’entreprise.

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies. More Info | Close