Les priorités des DAF en 2021 ont été dévoilées lors du dernier Financium de la DFCG. L’année 2020 que nous avons connue, a mis sur le podium des indicateurs financiers relatifs au pilotage du Cash.

 

Ce qu’il faut retenir de 2020

L’urgence de la situation a permis d’oublier l’Ebitda pour se concentrer sur les engagements à court terme. Mais aussi de prendre en compte toutes les dispositions offertes pour atténuer l’impact du premier confinement. L’objectif ultime étant de « générer du Cash ».

En effet, les entreprises ont eu recours en masse aux prêts garantis par l’état ou au chômage partiel. De ce fait, les directions financières ont travaillé sur les scénarios de reprises avec agilité et résilience. Les gagnantes ont été celles pour lesquelles la transformation digitale avait déjà été opérée et la fin des tableurs avérée. Le tout permettant ainsi une collaboration simplifiée en période de télétravail.

 

Les nouvelles priorités pour 2021

Le début de l’année 2021 reste marquée par un sentiment d’incertitude pesant sur un grand nombre d’activités. La situation exceptionnelle que nous connaissons tend à s’inscrire dans le temps, et avec, de nouvelles orientations pour les directions financières. Le baromètre établi par PWC et la DFCG sur les priorités des DAF maintient le pilotage de la performance comme LA priorité de l’année à venir. Mais, sans grande surprise, la Gestion du Cash se hisse au 2nd rang.

J’ai coutume de dire que le sujet de la Gestion du Cash oscille dans le classement en fonction de l’actualité ; j’eus espéré un 1er rang pour l’année 2021. D’abord, parce que la « Culture Cash » doit accélérer son déploiement au sein des organisations. Et surtout parce que le Cash est l’affaire de tous dans une entreprise.

 

L’émergence des outils utiles aux directeurs financiers

L’émergence de nouveaux outils permet d’en simplifier et automatiser le suivi, pour éviter les modèles à fort Intuitu Personae réalisés avec des tableurs par les directeurs financiers ou les trésoriers.

Ainsi, l’équipe finance doit travailler de manière collaborative pour produire facilement :

  • Un reporting Cash pour en comprendre la consommation,
  • Les principaux indicateurs BFR pour en assurer le suivi et construire un plan d’action avec tous les services de l’entreprise,
  • Une prévision de trésorerie à 3, 6 et 12 mois glissants, pour anticiper les décisions et les besoins de financement,
  • Différents scénarios opérationnels pour en mesurer l’impact sur le Cash.

 

L’avantage Cashlab

La production de ces informations a permis aux clients de Cashlab :

  • Pour certains, d’anticiper le remboursement de leur PGE et d’éviter un impact sur leur dette nette à la clôture de leurs comptes fin 2020,
  • Pour d’autres, de différer la reprise attendue de leur activité et compléter ce travail d’un plan d’optimisation et de réduction des coûts.

Mais restons tout de même positifs, les enjeux 2021 restent importants pour les directions financières. Car avec le recul pris sur la soudaineté de la crise de 2020, celles-ci sont en ordre de bataille sur les actions à mener et les outils à trouver.

 

Suivez de près votre trésorerie de manière claire et optimisée avec notre outil Cashlab.