Sans surprise il ressort encore de l’étude PwC que la gestion du cash figure parmi les priorités des directions financières pour l’année 2022. En effet durant la crise sanitaire de la Covid-19 les trésoriers ont dû faire face à des défis de taille. Comme la remise en cause de leurs modes de fonctionnement (59% des DAF ont dû modifier leur approche budgétaire), comme aussi leur volonté de ne plus piloter leur cash à l’aveugle. Effectivement, la crise a impacté pour 24% le pilotage de la performance et pour 22% la gestion du cash.
Ainsi, en découlent de nouveaux objectifs comme l’automatisation des processus pour gagner en efficacité (34%), mais aussi la mise en place de nouveaux moyens de pilotage (25%).

Découvrez l’étude en entière ici : étude PwC à télécharger

 

De nouveaux objectifs pour les directions financières

Ces deux objectifs passent d’abord par un travail sur la communication de la performance avec chaque service. Cette dernière passant par la définition d’un langage commun. L’étude nous apprend que dans les principales actions à entreprendre pour renforcer le Business Partner, 18% suggèrent un meilleur outillage de la direction financière, 8% un meilleur accès aux donnés internes et externes et enfin 7% un renforcement des équipes finances.
Ainsi, l’enjeu porte sur le partage des bases d’informations et une meilleure consommation de la data par les métiers :

  • bases communes,
  • fiabilisation des flux,
  • et mise à disposition aux métiers de ces données, afin que ces derniers puissent se les approprier et les manipuler.

Découvrez également notre infographie récapitulative de l’étude ici : notre infographie

 

Une digitalisation des processus inévitable

Tout cela commence par une digitalisation des processus. L’étude le montre, 84% des DAF envisagent d’investir dans la digitalisation, 74% envisagent de faire évoluer leur ERP.

« Il est fini le temps où l’on prenait des décisions sur du gut feeling, il convient de se baser sur des données pour être bien informé. Les financiers doivent être les garants des données, de toutes les données. »

« L’un des principaux enjeux de la digitalisation est la traçabilité de l’information de bout-en-bout »

La digitalisation sera le maître mot de cette année 2022.

 

Sans oublier les attentes des directions financières

Cependant, il ne faut pas oublier les autres attentes des DAF, qui envisagent entre autres :

  • de réaliser des évolutions des processus d’élaboration budgétaire (59%),
  • mais aussi des Rolling Forecast (39%),
  • souhaitent des approches multi scénario (33%),
  • souhaitent s’appuyer sur des analyses prédictives afin de mieux cadrer le processus (13%),
  • de diminuer le nombre d’itérations,
  • et de diminuer le niveau de détail requis.

L’objectif est donc cerné : un suivi plus régulier du Cash en augmentant les fréquences de prévisions de trésorerie. 51% des DAF interrogés comptent faire évoluer leurs outils de trésorerie dont 30% à MT et 26% à CT.
Depuis de nombreuses années les professions financières peinent à franchir le cap de la digitalisation. Mais la crise sanitaire de la Covid-19 et surtout l’évolution des différentes normes ont permis une prise de conscience commune. Cette crise n’entache pas la confiance qu’ont les directions financières sur les perspectives de croissance à 3 ans, car elle est supérieure à 2021.
L’instauration d’une culture cash à travers la mise en place d’un logiciel de prévision sera pour 2022 votre copilote idéal en tant que DAF pour satisfaire les exigences attendues.

 

Suivez de près votre trésorerie de manière claire et optimisée avec notre outil Cashlab.