HomeNewsThe next challenges for the future of treasury in 2023 : interview with Sabbir Rahman
Sabbir

Sabbir Rahman

Former Interim Head of Treasury for ASOSplc, a FTSE 250 et dont le chiffre d’affaires annuel s’élève à 4 milliards de livres sterling.
Former Regional Head of Treasury for Transfast, a Mastercard Company.
Currently Managing Director of Langdon Capital.

Quels sont, selon vous, les 3 grands prochains défis pour l’avenir de la trésorerie ?

 

1. Financing and liquidity

Credit conditions have tightened in 2023, due to the aftereffects of the Russia-Ukraine War. Cette dernière a entraîné une hausse des prix de l’énergie conduisant à une inflation élevée, des taux d’intérêt en hausse et la crise de confiance des banques SVB et Crédit Suisse. Dans ce contexte, les banques réduisent leur exposition à certains secteurs qu’elles considèrent à haut risque, les entreprises de ces secteurs pourraient donc voir leur panel de banques moins enclin à refinancer leurs facilités de crédit.

De plus, le risque pour ces entreprises est de voir leurs lignes de négociation sur le change et les taux d’intérêt supprimées ou réduites en taille et durée, même si elles sont essentielles à l’exécution des transactions à des fins de gestion des risques financiers.

 

2. Heightened FX volatility

En raison de la crise de confiance des banques SVB et de Credit Suisse, ainsi que des cycles de hausse des taux d’intérêt de la BoE, of ECB and Federal Reserve.

Les taux budgétaires peuvent avoir été fixés au début de l’exercice financier. Si les taux évoluent de manière significative d’ici la fin de l’année, les départements de trésorerie qui n’étaient pas assez couverts pourraient avoir du mal à respecter les taux budgétaires. Ou pourraient ne pas être en mesure de bénéficier des évolutions favorables du marché, s’ils avaient bloqué la majorité de leurs expositions à l’aide de contrats à terme.

 

3. Cybersecurity risks

In 2023, cybersecurity will continue to be a major challenge for treasury departments. As more treasury operations move online, the risk of cyberattacks increases. Hackers are becoming more sophisticated in their attacks and are specifically targeting treasury departments to steal sensitive financial data, such as bank account numbers, payment instructions, and customer data.

Afin de se protéger contre les cyberattaques et de minimiser le risque de perte financière ou d’atteinte à la réputation, les services de trésorerie devront investir dans des mesures de cybersécurité solides. Parmi elles, l’authentification à deux facteurs, le cryptage et les systèmes de détection des intrusions. In addition, treasury functions will need to ensure that their teams are adequately trained in cybersecurity best practices. Afin notamment de réduire la probabilité qu’une erreur humaine conduise à une violation de la sécurité.

 

To prepare for the next big challenges of treasury, finance departments need to rely on efficient tools and experts to support them. To know more about how Cashlab can help you, don’t hesitate to contact our team.

Read more...
error: Content is protected